Fabricant de piscines éco-design... ...depuis 42 ans !

Bienvenue dans l’Atelier Piscinelle

Vous avez notre catalogue entre les mains et nous vous remercions d’ores et déjà de l’intérêt que vous manifestez pour Piscinelle.

Nous avons imaginé ce catalogue comme un véritable livre exposant notre vision de la piscine, une vision qui dépasse celle de l’usage pour se rapprocher d’une réflexion résolument esthétique. Ce catalogue, nous l’avons aussi voulu comme une pause dans nos vies connectées, un lieu à part où bâtir votre projet en rêvant sur papier glacé.

Avec l’Atelier Piscinelle, nous avons également souhaité vous donner accès à nos dernières réflexions sur le sujet qui nous réunit et aux émotions qui nous servent d’inspiration au quotidien. A l’occasion de l’ouverture de l’Atelier Piscinelle, nous vous présentons le fruit de notre première collaboration avec une designer de talent : M A L A K.

Autant de sources qui nous aident à imaginer les produits et les univers piscine de demain. Le vôtre aussi.

Bienvenue dans l’Atelier Piscinelle

 

Sommaire

  1. Edito
  2. La piscine objet de design
  3. M A L A K  x  Piscinelle : la piscine comme moteur du design

 

L’édito : la piscine, un art de vivre familier

La mythique piscine tournesol photographiée par Aurore Valade.Une des 183 mythiques piscines tournesol construites fin des années 70 et dans lesquelles tant de français se sont baignés (photographe : Aurore Valade).

La piscine n’est pas un phénomène de mode. Son histoire remonte à l’antiquité et sa géographie s’étend à de nombreuses civilisations. Le rapport à l’eau a toujours fasciné et toujours permis l’expression d’un certain mystère.

Aussi, le trompe l’œil d’une crise sanitaire ne doit pas nous faire oublier les racines de notre envie et notre vrai rapport à la piscine.

Si l’on veut s’amuser à remonter à la genèse de notre relation commune à l’eau, nous pourrions considérer le rapport charnel qui nous renvoie inconsciemment à l’état fœtal qui nous a vu naître. Bien-être indéfinissable, indéterminable, et pourtant bien réel. En s’affranchissant de ce retour à une source présumée et irrationnelle de notre envie de piscine, pensons à ses caractéristiques majeures et bien concrètes qui, bien avant des temps confinés ou des résidences imposées, en faisaient déjà un objet si particulier à nos yeux.

 

La piscine, une beauté ancrée


David Hockney dans son atelier.

Dans le champ des recherches esthétiques la piscine tient une place particulière. Sujet d’inspiration pour de nombreux artistes elle s’inscrit dans des projets qui relèvent aussi bien de l’architecture, de la photographie, de la peinture ou du design. Cette imagerie qui depuis toujours nourrit notre imaginaire en fait un objet qui nous est comme familier.

En parallèle, la simple odeur d’une piscine, le bruit d’un plongeon, les cris des jeux des plus petits sont autant de détentes parce qu’ils nous renvoient à nos souvenirs d’enfance et dès lors, un matelas gonflable est un sourire qui se dessine dans notre tête…

C’est cette beauté, déclinée dans tant d’oeuvres artistiques qui, liée à cette familiarité venue de nos vécus, nous rend la piscine si inexplicablement désirable. Durablement désirable.

 

La piscine qui enrichit le temps


Alain Delon dans La piscine – Jacques Deray 1969

Qu’il soit plus lent et tourné vers des moments de contemplations, de rêveries, ou au contraire plus rapide dans la furie des jeux ou du sport, le temps se trouve modifié par la présence d’une piscine. On pourrait même dire « enrichi ». Mais quoi qu’il en soit, peu importe le rythme de son écoulement, une sérénité, un calme intérieur se dégagent des heures passées à ses côtés. Ces heures où, sans y penser, le temps passe et c’est déjà une définition de la joie que de s’affranchir de l’idée même des questions.

Ces latences offertes au rêveur du treillis liquide de la piscine, sont une ressource infinie, le centre du bien-être dans la maison.

L’urgence d’une situation qui nous échappe nous rappelle simplement ces évidences qui sont en nous et ancrent notre désir de piscine profondément, le faisant échapper au phénomène de mode depuis des décennies et l’inscrivant en réalité dans le champ d’une envie plus rationnelle qu’il ne faudrait se l’avouer… chut…

 

Arthur Choux
Co-dirigeant Piscinelle

 

 

La piscine objet de design

La piscine publique du Havre réalisée par Jean Nouvel (crédit : Philippe Ruault).
La piscine publique du Havre réalisée par Jean Nouvel (crédit : Philippe Ruault).

La piscine a cette particularité d’être à la fois un espace et un objet. On s’y rend, on y pénètre, on y vit des moments à part et l’imaginaire qui l’entoure est foisonnant autant qu’unique. Mais on la regarde aussi, on la contemple comme un objet fabriqué, comme une œuvre, on la juge en s’affranchissant totalement de son utilité et à l’aune de sa seule beauté.

Cette double qualité rare fait de la piscine un sujet d’inspiration récurrent pour de nombreux architectes et designers.

Profondément attaché aux dimensions les plus subtiles de cet objet atypique, Piscinelle a décidé de mettre en avant dans son Atelier des artistes pour leurs travaux effectués autour de ce sujet.

Parce que l’on prend autant de plaisir à s’oublier dans les reflets dorés d’un bol kintsugi* qu’à en boire le thé sur les nattes d’un palais japonais, nous souhaitons ce travail sur l’art de vivre et l’évolution de la piscine comme une pure réflexion esthétique qui, sans nous en rendre compte, nous amène un peu plus loin…

 

M A L A K  x  Piscinelle : la piscine comme moteur du design

Designer de talent ayant exploré le thème de la piscine depuis de nombreuses années, nous avons choisi de donner une carte blanche à M A L A K dans le cadre de l’Atelier Piscinelle.

Avant la présentation prochaine des travaux issus de cette collaboration, nous vous présentons ici l’une des oeuvres de M A L A K récemment primée ainsi que ses sources d’inspiration pour ses créations dans l’univers piscine.

 

Neptune pool

“Neptune pool” fait partie du projet de recherche intitulé “Piscine(s) épisode 1” qui a reçu le soutien du Fond Cantonal d’Art Contemporain de Genève en 2015 en design.

Le projet Neptune pool rassemble des éléments aussi variés que du mobilier, un foulard et des impressions en risographie.

“Ce tapis s’inspire de la piscine monumentale du Hearst Castle en Californie, de son fond quadrillé et des arcs de cercles entourant son bassin. L’effet de trompe l’oeil créé par la perspective des carreaux est accentué par l’ajout de l’échelle, qui fait également office de chaise” commente sa créatrice M A L A K.

“Ce jeu entre la nature de l’objet  – un tapis – et ce qu’il représente – une piscine – crée une hybridation que je trouve particulièrement intéressante et que j’aime mettre en avant dans mon travail”.

Cette piscine tout en démesure est connue pour être la plus photographiée au monde. Elle existe donc aussi et peut-être surtout en tant qu’image. Une image qui s’est depuis longtemps imprimée dans l’imaginaire collectif et constitue en partie le fanstasme qui entoure la piscine.


Piscine monumentale du Hearst Castle en Californie (crédit : Allen Freeman).

 

La culture Pool Party : une inspiration pop

“J’ai toujours été fascinée par la puissance de l’objet piscine. J’ai choisi de présenter ici trois photographes dont la démarche particulièrement marquante alimente la fantasmagorie autour de la piscine et sont des moteurs d’inspiration au quotidien dans mon travail.” M A L A K.

 

Slim Aarons

De Capri à Acapulco en passant par Saint-Tropez, Slim Aarons a passé des décennies à photographier la jet set du monde entier. On retrouve de manière récurrente le glamour des pool parties à travers des mises en scène soignées et édulcorées.

 

Jean Pigozzi

Jet-setteur et photographe à l’origine des pool parties légendaires de la Villa Dorane, au Cap d’Antibes, Jean Pigozzi compte Naomi Campbell, Mick Jagger ou Robert de Niro parmi ses invités.

 

Helmut Newton

Photographe sulfureux et séducteur dont les photographies placent le spectateur dans une position de voyeur, Helmut Newton a beaucoup travaillé et fait la fête autour de piscines hollywoodiennes devenues iconiques.

 

 

Présentation de l’artiste

Malak MebkhoutMalak Mebkhout

Diplômée de l’école d’architecture de Paris-Val-de-Seine en 2010, Malak Mebkhout a également poursuivi ses études à la HEAD-Genève où elle a obtenu un Master en Space & Communication Design en 2013. Elle est depuis devenue assistante d’enseignement en architecture d’intérieur en Licence. Parallèlement, elle travaille activement en tant que designer indépendante et réalise divers projets de scénographie et de mise en scène. Elle est l’une des 10 lauréates du concours Design Parade 9 à la Villa Noailles en 2014. En 2015, elle remporte la Bourse délivrée par le Fond cantonal d’art contemporain de Genève avec lequel elle réalise la série Piscine(s). En avril 2016, Malak s’installe à Bordeaux, et fonde l’atelier Countach avec Fabien Saura et continue d’enseigner en Master à HEAD-Genève.

 

 


Crédit photo header : "Gallery Pavillon poposal" Projet conçu pour la collection de résidences secondaires SOLO Houses lancée par Christian Bourdais, SOLO Gallery. Cretas, Espagne, 2016 (non réalisé). © SO-IL, 2016 

Crédit photo pour la piscine tournesol : Aurore Valade. Pour découvrir plus de photos d’Aurore Valade >

*Le kintsugi s'inscrit dans la pensée japonaise du Wabi-Sabi qui invite à reconnaître la beauté qui réside dans les choses simples, imparfaites, et atypiques, en l’occurrence dans des porcelaines brisées et réparées au moyen d’une laque poudrée d’or.

Piscine(s) Episode 1 — «Neptune pool»
Ce projet a reçu le soutien du Fond Cantonal d’Art Contemporain de Genève et est le lauréat des bourses délivrées en 2015 en design. Il a été présenté au Flux Laboratory de Genève puis celui de Zurich, à Bordeaux et au Signe (CNDG) Centre National du Graphisme de Chaumont en 2020 et dernièrement à Paris dans la galerie Chapelle XIV à l’occasion de l’exposition “Souvenir de l’été manqué”.
Photos : © David Marvier
Référence → David Hockney

Accueil

Dernière mise à jour le 23/02/2021

Partager cette page :
Mon conseiller Tarifs Rendez-vous en ligne
FR