Fabricant de piscines éco-design... ...depuis 41 ans !

Qu’est-ce que le T.A.C. et comment le mesurer ?

1 – Qu’est-ce que le TAC ?

Le TAC, ou encore Titre Alcalimétrique Complet est une mesure permettant d’indiquer la quantité de sels minéraux présents dans l’eau de votre bassin. Il représente donc l’alcalinité de votre eau, soit sa teneur en bicarbonate et carbonates.

Pourquoi faut-il mesurer le TAC de l’eau de sa piscine ?

Car il détermine la capacité de l’eau à dissoudre une certaine quantité d’acide ou de base sans faire varier trop fortement le pH. Il influe donc directement sur la stabilité de l’eau en permettant de limiter les fluctuations du pH. C’est pour cette raison qu’il faut absolument le contrôler avant le pH. Une eau comportant un bon niveau de TAC aura donc un pH relativement constant.

2 – Comment mesurer votre TAC ?

Cela est simple.

Il vous suffit d’utiliser les bandelettes d’analyses de l’eau. Ces bandelettes vous permettent de mesurer le Ph, le chlore, le brome, l’oxygène actif et le TAC.

L’unité de mesure du TAC est le °f (degré français) ou les ppm (parties par million) ou encore les mg/l.
1°f = 10 ppm ou 10mg/l

Vous avez mesuré votre TAC ?

Il faut que sa valeur soit comprise entre 80ppm (8°f ou 80mg/l) et 120ppm (12°f ou 120mg/l), idéalement plus proche de 120ppm

S’il est :
•    Trop bas. Votre  pH sera instable, il variera à la moindre occasion (pluie, baignade, traitement, …).
•    Trop haut. Votre pH sera trop stable. En général avec un TAC trop élevé, le pH sera également trop élevé. Mais comme le TAC permet de limiter les variations du pH, il vous sera plus difficile de le faire baisser ! D’autres effets secondaires résultent d’un TAC trop élevé comme une eau qui devient trouble et l’apparition de dépôts de tartre sur la ligne d’eau notamment.

3 – Mon TAC n’est pas bon, que faire ?

Le TAC est inférieur à 100ppm ou 10°f ou 100mg/l.

Votre eau devient agressive, celle-ci ne peut plus absorber d’acide.

Utilisez Alcaplus, aussi appelé TAC + pour le faire remonter. Une hausse de 1°f nécessite 180g d’Alcaplus pour 10m3 d’eau.

Il faut rajouter du TAC+ progressivement et ne jamais dépasser 500g de TAC+ pour 10m3 d’eau en une seule fois. Si nécessaire, étalez le traitement sur plusieurs jours en refaisant des mesures intermédiaires car il ne faut pas oublier qu’en augmentant votre TAC, vous augmenterez aussi votre pH.

Le TAC est supérieur à 300ppm ou 30°f ou 300gm/l.

Votre eau ne peut plus absorber de base. Elle devient entartrante.

Il faut brasser l’eau pour libérer le gaz carbonique. Tout ce qui provoque des remous, (baigneurs, fontaines, chutes d’eau) feront donc naturellement baisser votre TAC. Il n’existe pas de produit spécifique pour abaisser le TAC mais vous pourrez utiliser Ph Minus sans dépasser 100g de Ph Minus par 10m3.

Sachez également que la température à son importance. Si elle est élevée, le phénomène de dégazage de l’eau est plus important. Il est presque doublé en passant de 20°C et 40°C.

En général vous serez dans la situation d’un TAC trop faible et rarement l’inverse.

4 – En conclusion

Le Tac permet donc de « tamponner » l’eau de votre piscine, votre pH sera plus stable.

Il est primordial  d’ajuster  d’abord la valeur du TAC avant celle du pH. Tant que le TAC n’est pas compris entre 80ppm et 120ppm, inutile d’ajuster le pH. Car celui continuera à varier.

Le TAC et le pH vont souvent varier de pair. Les produits permettant de faire baisser le pH vont également faire baisser le TAC, si ces produits sont introduits sans respecter les doses/m3 ou de manière trop rapide.

Il en va de même pour les produits rehausseurs de pH. Ainsi ces produits feront augmenter votre TAC.

Consulter les produits d’entretien de l’eau sur votre boutique

Foire aux questions piscine

Partager cette page :
Mon conseiller Tarifs Rendez-vous en ligne

En ce moment

Imaginez votre Piscinelle