Fabricant de piscines éco-design... ...depuis 41 ans !

Piscine : Cap sur la sécurité

Côté Ouest, 28/10/2020

Consulter le PDF Consulter le PDF

Piscine : cap sur la sécurité

Obligatoire en France, les dispositifs de sécurité offrent un complément indispensable à la surveillance des adultes même s'ils ne peuvent la remplacer.

On a aujourd’hui le choix entre quatre dispositifs de sécurité pour se conformer à la loi française. Certains empêchent l’accès à la piscine et sont donc recommandés pour les jeunes enfants.

Pratiques et discrètes, les couvertures

Il existe plusieurs types de couverture. Attention, pour être assimilable à un dispositif de sécurité, la couevrture doit répondre à la norme NF P90-308/A1 de façon à résister au franchissement d’un adulte et à ne pas provoquer de blessure (les modèles à bulles ou en mousse destinées à maintenir la température de l’eau ne sont pas des équipement de sécurité). Efficace, la couverture à barres se fixe sur les côtés de la piscine. Plus rapide à ouvrir et refermer au cours de la journée, le volet roulant est automatisé. Il peut être constitué de lames standards ou de lames solaires qui contribuent à chauffer l’eau par effet de serre. Hors sol, il s’enroule à l’extérieur de la piscine. Immergé, il se cache sous une plage, une marche ou dans un coffre au fond du bassin. Dans le très haut de gamme, on trouve des systèmes qui viennent totalement escamoter la piscine comme le “Rolling-Deck” et le fond mobile (voir encadré). A noter, il existe des couvertures de sécurité spéciales pour les bassins hors sol que l’on doit par ailleurs équiper d’une échelle ou d’un escalier sécurisé.

Une formule multisaison : l’abri

Voici un dispositif des plus rassurant ! L’abri piscine peut être bas, mi-haut ou haut, fixe, télescopique ou relevable. Fermé et verrouillé, il interdit l’accès à la piscine. Il doit respecter la norme NF P90-309.

Classique, la barrière périphérique

Elle doit répondre à la norme NF P90-306, faire 1,10 m de haut minimum entre deux points d’appui et comporter un portillon sécurisé de préférence automatique.

Economique, l’alarme sonore

Elle n’empêche pas l’accès à la piscine et n’élimine donc pas le risque de noyade. On distingue l’alarme d’immersion (norme NF P90-307-1 + décret 2009-873) qui avertit de la chute d’un enfant dans l’eau et l’alarme périmétrique (norme NF P90-307-2) qui signale une personne s’approchant du bassin. La Fédération des professionnels de la piscine souligne que la moitié des accidents se produisent au moment de la baignade, c’est-à-dire au moment où les systèmes sont désactivés. Leur installation ne doit donc pas déresponsabiliser les consommateurs.

Revue de presse

Dernière mise à jour le 28/10/2020

Partager cette page :
Mon conseiller Tarifs Rendez-vous en ligne

En ce moment

Imaginez votre Piscinelle