Fabricant de piscines éco-design... ...depuis 43 ans !

Extension du domaine de l'outdoor

Architectures CREE, 03/05/2022

Architectures CREE

Consulter le PDF Consulter le PDF

Extension du domaine de l'outdoor

Textes : Architectures CREE

Après de longs mois de frustration dans l’enfermement de la pandémie, l’espace outdoor révèle de nouvelles opportunités à exploiter. À l’instar du mobilier urbain qui a fait sa mue dans l’analyse des postures pour améliorer notre bien-être, sa réflexion sur son potentiel d’investissement est en marche. Le territoire de l’extérieur s’ouvre à de nouveaux usages qui, au-delà de la simple détente, orientent des installations spécifiques, ouvrant ainsi le champ à de nouvelles destinations et expériences utilisateurs. Du lieu de vie aux CHR jusqu’aux bureaux, le développement produits fait littéralement exploser les possibilités de cet univers.

 

Un projet d’aménagement global

L’équilibre d’un aménagement résulte souvent de la conception d’un intérieur/extérieur qui s’échafaude sur un même plan. «Si l’on prend la piscine et la maison, l’idée est de les travailler conjointement pour travailler une harmonie globale. Plusieurs dimensions constituent cet équilibre et se nourrissent les unes des autres. D’abord, la vision. L’extérieur, par son seul fait, constitue déjà une première évasion qui s’incarne jusque dans le souvenir qu’il laisse quand il n’est plus que le paysage derrière la fenêtre. C’est une respiration qui a trouvé une nouvelle raison d’être dans les épisodes d’enfermement à répétition que nous avons endurés ces derniers mois. En ce sens, la première “nouvelle destination” de l’Outdoor passe par la redécouverte imposée de son usage premier, l’espace offert à l’œil pour divaguer – la seconde dimension de cet équilibre avec l’intérieur relevant de ses applications. Dans le résidentiel, l’extérieur est usuellement considéré comme la nouvelle pièce à vivre de l’habitat, mais il a pour vraie nouveauté de voir son usage se multiplier. Mobilier extérieur, micro-architectures, pergolas, piscines… participent de ce nouvel état d’esprit, chacun ayant soif d’user et d’abuser de cet espace», souligne Arthur Choux, directeur général du groupe Piscinelle. Une nouvelle pièce à travailler dans le prolongement de l’extérieur pour une cohérence visuelle, l’un faisant gagner de l’espace à l’autre et vice versa. De ce fait, affranchir les frontières entre intérieur et extérieur est une notion aujourd’hui légitimée dans la conception architecturale.

 

Mettre en scène la piscine

Dernier opus, pièce maîtresse et très plébiscitée de l’Outdoor, la piscine a enregistré une augmentation spectaculaire de sa demande pendant la période de crise sanitaire. Occasion via un exercice théorique
et artistique orchestré par Piscinelle et son Atelier de création d’interroger son devenir. Issu de cette démarche prospective, le projet OASIS travaillé en collaboration de la designer Malak Mebkhout illustre une possible nouvelle géographie de l’espace piscine comme grande scène autonome de partage et de détente. Équipée d’un comptoir de bar intégré, elle accueille toutes les pratiques individuelles et collectives qui gravitent autour du bassin. «Notre démarche répond à la sophistication des espaces outdoor qui les destine à un traitement dont le soin, l’attention aux détails et la pluralité des usages sont en quelque sorte le miroir extérieur des vies vécues à l’intérieur. Les mutations sociétales observées pendant cette période de pandémie nous interrogent en ce sens où ce projet nourrit la maturité vers laquelle se dirige notre marché. De la mini-piscine à la micro-piscine jusqu’à la première terrasse mobile de piscine que nous avons initiée, nous avons toujours travaillé sur la modularité de l’espace. Le Rolling-Deck® par exemple permet de faire disparaître en quelques secondes la piscine sous la terrasse, qui  peut alors s’investir en espace lounge ou salle de fitness. Certes, ces évolutions résultent souvent de la contrainte spatiale, mais elles nous permettent aussi d’optimiser la demande clients. Le territoire de la piscine élargit sa vision, du respect de son usage stricto sensu à celui de bassin de contemplation et d’ornementation de l’espace paysager. Des perspectives qui relèvent certes d’un savoir vivre la piscine mais aussi de savoir l’extrapoler ! Enfin, si la notion envisagée d’un monde numérique parallèle n’est pas une dimension que nous rejetons dans nos recherches prospectives, nous pensons que la puissance de l’Outdoor en tant que lien sensitif avec la nature sera peut-être le premier disjoncteur de ce monde virtuel. En effet, les premières baignades digitales et leur frisson authentique ne sont pas encore dans le champ des possibles! » conclut avec ironie Arthur Choux de Piscinelle.

 

Configurez votre Piscinelle

Dernière mise à jour le 10/05/2022

Retour au sommaire de la rubrique "Revue de presse"

Partager cette page :
Catalogue gratuit Prendre rendez-vous Tarifs en ligne

En ce moment

Votre Piscinelle en 2023
FR