Fabricant de piscines éco-design... ...depuis 42 ans !

Une éco-piscine simple et design

Profession paysagiste, 26/11/2020

Consulter le PDF Consulter le PDF

Une éco-piscine, simple et design

Textes : Marie Lemouzy

A la place d’un bassin vieillissant et peu sécurisant, un bel espace de baignade, simple et design, fait désormais le bonheur des propriétaires. Une rénovation récompensée par le Trophée d’Or 2019 de la FPP, conçue par le Groupe Piscinelle et installée par l’entreprise belge HD Pools.

La rénovation d’un bassin suffit parfois à donner un vrai coup de jeune à un jardin. C’est ce qui s’est passé ici : dans la continuité de la terrasse rénovée avec un dallage qualitatif en pierre bleue de Soignies, la nouvelle piscine en structure aluminium de 7 x 4 m s’intègre parfaitement dans l’environnement, pour un jardin aux lignes épurées et contemporaines. La couverture mobile en bois exotique complète harmonieusement la palette de matériaux utilisés et prolonge l’espace terrasse. Sans oublier des économies de fonctionnement du bassin pour les propriétaires, avec le choix d’équipements énergétiques vertueux, comme une pompe à vitesse variable ou un système intelligent de régulation du pH.

Agrandir la terrasse

Le premier souhait du client, outre rénover le bassin de baignade, était d’agrandir son espace terrasse. Après avoir vu passer sur les réseaux sociaux (Instagram, Pinterest) le concept du Rolling-Deck® du Groupe Piscinelle, une terrasse mobile à la fois sécuritaire, esthétique et pratique, le propriétaire s’est tourné vers l’entreprise de travaux d’aménagements extérieurs HD Pools, en tant qu’installateur exclusif de cette marque pour la Belgique et le Luxembourg. 

Le principe ? Dans le prolongement du bassin, une terrasse en ipé, qui coulisse sur rails aluminium, permet de couvrir ou découvrir la piscine en un claquement de doigts. Comme le précise David Hocquet, gérant de HD Pools, « cette couverture de piscine polyvalente présente une certaine épaisseur afin d’être suffisamment rigide pour la portée de la terrasse et de supporter le poids du mobilier qui y sera posé. Ici, l’épaisseur est de 25 cm pour une portée de 4 m de large. Le terrain a donc été nivelé de façon à ce que le niveau du Rolling-Deck® corresponde parfaitement à celui de la terrasse ».

Ainsi, l’équipe de HD Pools, qui comptait 4 à 5 ouvriers sur les trois semaines de chantier, a terrassé en conséquence le jardin en contrebas de la terrasse existante.

Une conception Piscinelle, un concept global

L’entreprise familiale Piscinelle est un fabricant français de piscines éco-design œuvrant depuis 41 ans. Elle développe plusieurs procédés exclusifs brevetés, dont le système de terrasse mobile Rolling-Deck® ou encore une structure de bassin en aluminium composée d’éléments pré-industrialisés. Ses produits sont distribués en partie via les concessionnaires de certains réseaux. Mais la société ne fait pas que fabriquer : elle conçoit aussi, comme nous le précise Arthur Choux de Piscinelle. « Notre bureau d’étude dessine les projets sur-mesure (dessin, chiffrage…) sur demande directe des particuliers ou des entreprises de paysage, notamment celles qui ne possèdent pas l’expertise piscine. Notre ligne de conduite est le respect de l’harmonie et de l’échelle du jardin : nous n’allons pas concevoir un grand bassin seulement pour augmenter le chiffrage, mais prendre en compte les éléments architecturaux et le paysage pour proposer des dimensions et proportions justes ». 

De plus, en Ile-de-France où l’entreprise est basée (Domont - 95), Piscinelle met en œuvre elle-même ses bassins grâce à des équipes de collaborateurs qualifiés. Pour le reste de la France, la Belgique ou encore le Luxembourg, ce sont des entreprises partenaires - des cotraitants - qui réalisent la pose et les travaux.

A noter que l’entreprise propose un centre de formation propre, l’Ecole Piscinelle : en tant que paysagistes, vous pouvez vous y rendre pour une journée, afin d’apprendre tous les rouages du concept de structure aluminium et de son montage.

Des terrassements oui… mais pas trop !

Dans un souci d’économies pour le client, le nouveau bassin a été positionné au même emplacement que l’ancien. Conçu par Piscinelle, le projet se veut « économe » (travail du sol et terrassement limités) mais aussi à l’échelle du jardin. Ainsi, après démolition de l’existant (terrasse et bassin), le terrain en contrebas de la terrasse a été légèrement surcreusé pour accueillir la terrasse mobile. 

Au niveau du trou d’eau, l’entreprise HD Pools a très peu touché au terrassement existant car selon le gérant, « un des avantages principaux de la structure aluminium conçue en paroi double-peau, c’est qu’en étant très résistante, elle prend très peu de place ». Ainsi, au lieu de décaisser 80 cm supplémentaires de chaque côté de la piscine comme le demande une structure en béton, seuls 30 cm sont nécessaires entre la paroi aluminium et le terrain (interstice ensuite remblayé). Ensuite, la réalisation de la structure a pu débuter.

Un montage rapide

Pour David Hocquet, « la structure en aluminium est également avantageuse pour sa mise en œuvre rapide et simple. Certes, le matériau est plus coûteux que du béton ou du polyester. Mais ce surcoût est amorti par la rapidité de montage de la structure qui ne nécessite, par ailleurs, qu’une dalle béton pour le fond du bassin ». Un argument qui fait poids pour de petites entreprises de paysage.

Arthur choux détaille le montage de la piscine : « une lisse basse (cadre alu) est d’abord disposée quelques centimètres (5 à 10 cm) au-dessus du fond de forme compacté et calée à l’aide de plots béton pour être de niveau. C’est la seule partie délicate de la réalisation de l’ouvrage. Ensuite, il n’y a plus qu’à assembler les palplanches alu, de 12,5 cm de large, les unes dans les autres, ces dernières étant numérotées pour un montage facilité selon le plan fourni. Certaines sont pré-percées pour accueillir bonde de fond, prise balai, projecteur, refoulement… ». Réalisé en quelques heures, le montage se poursuit avec la pose de la lisse haute qui permettra, par ailleurs, de fixer le liner à l’aide du système de ‘hung’. Des raidisseurs alu liaisonnent le tout. 

Dalle béton et équipements techniques

L’entreprise de travaux d’aménagements extérieurs belge a ensuite coulé la dalle, en veillant, comme le précise son gérant, « à intégrer la lisse basse dans le béton pour une plus grande résistance dans le temps. Nous avons ensuite fixé le revêtement du bassin : un liner gris clair dernière génération 75/100e, résistant à une température d’eau de 33°C, au toucher soyeux ». Les éléments techniques ont ensuite été installés, le local technique construit à une dizaine de mètres et l’espace entre la paroi alu et le fond de forme remblayé. Piscinelle a opté pour une pompe à vitesse variable qui permet des gains énergétiques et limite surtout le volume sonore, pour un plus grand confort d’utilisation. 

Margelles et Rolling Deck®

Les ouvriers ont ensuite posé une margelle fine en ipé supportant les rails du Rolling-Deck® et qui fait écho à la matière bois. Du côté pelouse, la margelle est élargie par des dalles de pierre bleue (3 cm d’épaisseur, 60 cm de largeur) posées sur un lit de stabilisé de 40 cm d’épaisseur, puis jointées au mortier. 

Arthur Choux poursuit : « le montage du Rolling-Deck® a ensuite pu démarrer, en commençant par la pose des rails en aluminium anodisé. Ceux-ci doivent absolument être posés à plat : pour cela, ils reposent sur des plots bétons de niveau, puis des lambourdes en ipé, bois résistant à un contact régulier avec l’eau ». Et David Hocquet d’ajouter : « d’une surface de  32m² le Rolling-Deck® est composé de deux parties indépendantes. Le montage est simple et rapide grâce à la numérotation des pièces et au plan d’assemblage ».

Ainsi, voici une rénovation à la fois simple et fiable dans son usage, durable dans sa conception, écologique dans sa fabrication et esthétique !

Pourquoi « éco-design » ?

Piscinelle qualifie les bassins qu’elle conçoit de piscines éco-design. Arthur Choux nous explique ce choix : « en s’intégrant simplement et harmonieusement dans un jardin et en limitant les déblais nécessaires grâce à la finesse des parois, notre conception se veut la moins impactante possible pour le paysage et le sol ». L’aluminium est également un matériau durable : sans aucune toxicité pour le sol, recyclable et recyclé, il est produit par une entreprise dans le nord de la France. Les chutes de matériaux de l’entreprise sont d’ailleurs renvoyées dans l’aciérie pour être refondues et réutilisées.
Un argument qui séduit de plus en plus de particuliers, soucieux de la préservation de l’environnement.

Fiche technique

Revue de presse

Dernière mise à jour le 26/11/2020

Partager cette page :
Mon conseiller Tarifs Rendez-vous en ligne

En ce moment

Imaginez votre Piscinelle