Fabricant de piscines éco-design... ...depuis 40 ans !

 Guide d’installation


La préparation du terrain

L'implantation d'une piscine dans un jardin est toujours un défi. Défi technique, défi esthétique. Voici quelques conseils pour bien appréhender votre chantier. 


L'emplacement

Choisissez de préférence un emplacement visible depuis votre maison, en plein soleil, à l'abri du vent et en évitant la proximité de grands arbres. Vérifiez qu'à l'emplacement choisi aucune gaine, tuyauterie ou passage de fosse septique ne soient présents.

Le terrassement

La surface

Tracez à l'aide de plâtre ou d'une bombe de peinture le périmètre de l'excavation à réaliser.
Si une évacuation des terres est prévue, pensez toutefois à en conserver suffisamment pour les remblais (attention si la structure de la piscine est en aluminium il faut prévoir du gravier. Voir "remblais"). Sachez que 1 m³ de terre dans le sol (1 x 1 x 1 m) représentera 1,3 m³ au moment de son évacuation (foisonnement des terres). 
 

Dimensions des terrassements (en mètres)

Choisissez votre modèle pour obtenir vos côtes de terassement

Les terrains en pente

Schéma d'un IPN

Si le terrain est en pente, et que le bassin est donc partiellement hors-sol, il est nécessaire de renforcer la structure en disposant des IPN (poteaux métalliques de section 120mm x 58mm) sur le pourtour du mur.

Les IPN, d'une longueur de 2m minimum sont disposés tous les mètres.

Il faut prévoir d'en encastrer un tiers dans un carré de 40 cm de béton sur toute la hauteur encastrée (cf notice kit hors-sol disponible dans votre Espace Client Piscinelle).

Des poteaux bois (en nombre variable selon les modèles - voir notice) doivent être posés en plus des IPN.

Il est fortement recommandé de sceller les IPN après avoir commencé le montage de la structure et vérifié les cotes du bassin (notamment les diagonales). C'est le seul moyen de garantir un bon alignement.

La dalle de fond

  1. Assurez-vous que le fond du terrassement ne soit pas constitué de remblai.
  2. La dalle doit faire 10-12 cm d'épaisseur et elle doit être réalisée avec un béton classique (dosé à 350 kg de ciment par m³) et avec mise en place d'un treillis soudé, ou un béton (dosé à 350 kg) avec fibres, ou encore un béton auto-lissant.
  3. Les poteaux en bois doivent être scellés dans la dalle, celle-ci doit donc être coulée pendant le montage de la structure.

VÉRIFIEZ QUE LA DALLE EST PARFAITEMENT DE NIVEAU ET QUE SON ASPECT EST PARFAITEMENT LISSE.

Le drain de décompression

Si le terrain est très humide (même de façon saisonnière) il est souhaitable de prévoir un drain de décompression.

Creuser une tranchée de 40 cm de profondeur et de largeur au centre du fond de fouille pour y enfouir un tuyau drainant de 8 cm. Entourer le drain d'un géo-textile et le recouvrir de gros galets drainants.

À une extrêmité, prévoir de remonter le tuyau jusqu'au niveau du sol (sous terrasse ou margelle par exemple). Cette ouverture permet à la pression atmosphérique de compenser la pression de l'eau sous le bassin.

Les remblais

  1. Les remblais se feront avec les terres du terrassement pour les piscines à structure bois et en gravier à granulométrie 15/21 ou 21/15 pour les piscines à structure aluminium.
  2. Le remblaiement doit se faire en même temps que le remplissage de la piscine afin que les pressions s'équilibrent.

Le saviez-vous ?

1 m³ de terre (1 m x 1 m x 1 m) pèse 30 à 40 % de plus qu'un m³ d'eau, soit environ 1,3 à 1,4 tonnes.

Rappel

1 m³ d'eau (1 m x 1 m x 1 m) est égal à 1 tonne. Par exemple, une Piscinelle Rg8 de 1,48 m représente 44 tonnes d'eau.

L'alimentation en eau de votre Piscinelle se fait avec un simple tuyau d'arrosage.

 

Accueil

Partager cette page :
Mon conseiller Tarifs Rendez-vous en ligne