Fabricant de piscines éco-design... ...depuis 43 ans !

Observatoire Piscinelle 2022 : la piscine, le plaisir décomplexé

 

Depuis le dernier Observatoire Piscinelle réalisé en février 2020, le monde a changé. La soudaineté et la violence d’une crise sanitaire mondiale ont bousculé notre quotidien. Ces changements, qui ont impacté des pans entiers de nos vies, ont aussi eu des conséquences importantes sur le marché de la piscine. Habitudes, motivations d’achat, tendances d’usage… plus que jamais, les Français plébiscitent la piscine.

 

La piscine, quand l’utile rejoint l’agréable

De nombreux facteurs contribuent aujourd’hui à faire de la maison une villégiature de 365 jours.De nombreux facteurs contribuent aujourd’hui à faire de la maison une villégiature de 365 jours.

La piscine est depuis toujours un produit de rêve, un objet de fantasme, un projet que l’on mûri des années avant de se lancer et c’est souvent avec une joie presque enfantine que l’on passe à l’acte. Ce n’est finalement que récemment que toute une série d’arguments rationnels sont venus à leur tour renforcer cette envie des Français.

 

Un goût pour la piscine conforté par les nouvelles aspirations des Français

Première des conséquences de la crise sanitaire sur le marché de la piscine : le désir de piscine, déjà profondément ancré chez les Français, s’est encore renforcé.

Première des conséquences de la crise sanitaire sur le marché de la piscine : le désir de piscine, déjà profondément ancré chez les Français, s’est encore renforcé.

Au début de la crise sanitaire, en mars 2020, des incertitudes pèsent sur le marché. Comme la crise de 2008 l’avait déjà montré, dans un budget qui se resserre, la piscine peut faire partie des projets que l’on décale. 

Mais ce que personne n’avait anticipé, c’est que la perception du Covid a changé la nature même du marché de la piscine. Il se dirige aujourd’hui vers un marché dont le fondement n’est plus seulement la légèreté des jours d’été, mais une envie beaucoup plus quotidienne d’évasion et qui rejoint presque l’idée de besoin. Car les Français, astreints à domicile, souhaitent investir leur jardin au même titre que leur salon et y intégrer une piscine au même titre qu’on s’offre une lampe, un canapé ou une télévision.

 

Plus qu’un renforcement, l’envie d’évasion des Français s’est élargieCes évolutions sociétales ont eu des impacts profonds et ont donné naissance à de nouveaux projets piscines.

Des pans entiers de la vie des Français ont été chahutés ces dernières années. Il en résulte aujourd’hui de profonds changements de société qui modifient notamment notre rapport à l’habitat, aux loisirs, au temps que l’on passe avec les siens et à la qualité de ce temps. Autant de changements essentiels et qui, s’ils ont clairement renforcé l’envie existante, ont même contribué à l’élargir. En effet, ces évolutions ont eu des impacts profonds et ont donné naissance à de nouveaux projets piscines.

Ainsi, 49% des sondés déclarent que leur projet est né avec la crise sanitaire (sondage réalisé à l’été 2020). Cette réponse, si elle s’applique à la piscine, montre avant tout un engouement pour l’amélioration de l’habitat, intérieur comme extérieur, et pourrait sans doute s’appliquer à des propositions comme la véranda, l’extension de maison, les pergolas, les travaux paysagers, les cuisines, etc.

 

La maison, un cocon pour toutes les saisons

Le souhait de passer les vacances à la maison est ainsi revendiqué par près de la moitié des Français (49%), et peut s’analyser comme la conséquence des peurs de la pandémie autant que de l’impossibilité du tourisme à l’étranger.Ces nouveaux projets trouvent une justification forte et durable dans le traumatisme qu’ont pu représenter les confinements à répétition et autres restrictions de circulation. Le souhait de passer les vacances à la maison est ainsi revendiqué par près de la moitié des Français (49%), et peut s’analyser comme la conséquence des peurs de la pandémie autant que de l’impossibilité du tourisme à l’étranger.

Ainsi, si dans le monde d’aujourd’hui et de demain, les vacances ont lieu à la maison, la piscine sort de son statut de bien d’agrément pour conquérir une nouvelle place dans la vie des Français. Elle devient alors un équipement qui, au-delà du plaisir qu’il procure, se montre séduisant d’un point de vue économique et écologique

 

La maison, une villégiature de 365 jours

Un exemple de cour intérieure totalement réaménagé et bâti autour d'un espace piscine.Avant que les vacances à la maison ne soient pour partie imposées, les sondés déclaraient déjà à 63% que le fait de posséder une piscine leur permettait d’envisager de passer leurs vacances chez eux.

Avant que les vacances à la maison ne soient pour partie imposées, les sondés déclaraient déjà à 63% que le fait de posséder une piscine leur permettait d’envisager de passer leurs vacances chez eux.

L’apport social de la piscine est alors indéniable : elle permet de rassembler et de créer des moments partagés uniques… des motivations puissantes et durables qui font de la piscine bien plus qu’un phénomène de mode ou un bien réservé à une élite. Elle permet également de limiter ses voyages touristiques et leur coût écologique. Tout pousse à faire aujourd’hui de la maison une villégiature de 365 jours

 

Le jardin, 5e pièce de la maison… perçue comme un investissement

66% des sondés qualifie leur projet piscine d'investissement en vue de la revente de leur maison.

Cette villégiature à l’année qu’est en train de devenir la résidence principale justifie donc d’investir plus que jamais dans la qualité de ses équipements. Aussi, lorsque l’on demande aux sondés de définir leur achat piscine, 66% d’entre eux le qualifie d’investissement en vue de la revente de leur maison.

On constate même clairement dans les chiffres que l’importance donnée aujourd’hui à l’habitat et notamment au jardin a un impact direct sur le budget envisagé pour un projet piscine. Ainsi, les Français déclarent pour 16% qu’ils pensent consacrer une somme plus importante à leur projet piscine. 

 

L’exigence de la transparence 

La principale caractéristique que demande un prospect à son piscinier n’est ni un prix bas, ni le fait de pouvoir se déplacer en magasin, mais la transparence, valeur qui semble conditionner la confiance nécessaire à bâtir un projet souvent unique dans une vie.

La piscine est donc en passe de devenir un bien d’équipement standard perçu comme un investissement rationnel. Ce passage vers un bien « utile » se fait tout en conservant l’incroyable pouvoir de séduction qui entoure la piscine et le rend avant tout « agréable ». 

Comme une conséquence de cette envie décuplée, les consommateurs se retrouvent face à un marché de la piscine qui se développe et permet beaucoup de possibilités (qualité de produit, type de projet, budget, etc.). Trouver le bon produit qui saura répondre techniquement à leur projet et dans leur budget est un processus complexe et les sondés montrent dans ce cadre qu’ils ont plus que jamais besoin d’être rassurés. Aussi, la principale caractéristique que demande aujourd’hui un prospect à son piscinier n’est ni un prix bas, ni le fait de pouvoir se déplacer en magasin, ni même la qualité du conseil mais la transparence, valeur qui semble conditionner la confiance nécessaire à bâtir un projet souvent unique dans une vie.

 

Une piscine pour milles envies

Lorsque l’on se penche sur la mise en œuvre des projets et la façon dont les sondés aspirent à vivre leur piscine, il se dessine une diversité d’usages et de motivations qui font de la piscine un objet difficile à catégoriser et qui vit de la multiplicité des désires qu’elle suscite. 

 

Une piscine pour tous les usages 

La diversité des réponses apportées par les sondés montre qu'il y a autant de manières de profiter de sa piscine que de propriétaires de piscine.Interrogés sur le principal bénéfice qu’ils souhaitent tirer de leur piscine, la diversité des réponses apportées par les sondés montre qu’il n’y a aucune tendance nette qui se dégage.

Ainsi, que ce soit pour se rafraîchir, apprendre à nager aux petits, faire du sport, se détendre… chaque réponse emporte une partie presque égale des suffrages. L’usage de la piscine apparaît ainsi très varié et c’est aussi ce qui rend ce produit atypique : il y a autant de manières de profiter de sa piscine que de propriétaires de piscine.

 

Une piscine pour tout le monde

Lorsqu’il s’agit de définir pour qui en priorité est réalisée la piscine, la même diversité de réponse justifiant le projet apparaît.La même logique ressort lorsqu’il s’agit de définir pour qui en priorité est réalisé le projet piscine. Si 36% déclarent le faire pour eux-mêmes, ils sont 24 et 25% à le faire pour leurs enfants et leurs amis et famille au sens large. Les petits enfants, déjà représentés partiellement dans la catégorie famille au sens large, récoltent séparément 15% des suffrages.

A travers ces sondages, la piscine apparaît comme un objet de convivialité et de partage rare, un centre de gravité social fort, autant d’éléments qui fondent une motivation profonde pour le projet piscine.

 

La relaxation jour et nuit

Lorsque l’on s’interroge sur le type de baignade préféré des Français, un léger consensus tend à apparaître sur la réponse « Se détendre avec un verre et des amis sur la banquette immergée » (40%). Derrière, toutes les réponses arrivent quasiment à égalité et montrent un socle d’envies très large qui justifie le choix d’investir dans une piscine.

Près de la moitié des sondés déclare que profiter des ambiances de nuit autour de la piscine compte beaucoup dans leur projet.Même si l’usage principal de la piscine a lieu durant la journée, il est intéressant de noter que l’idée d’utiliser sa piscine à la nuit tombée est importante pour une grande partie des personnes interrogées dans le cadre de leur projet. Au terme du sondage suivant, il apparaît ainsi que près de la moitié d’entre eux déclare que profiter des ambiances de nuit autour de la piscine compte beaucoup dans leur projet.

 

Conclusion : la piscine, ce luxe nécessaire

Les aspirations des Français quant à leur habitat et à leur manière de vivre ont beaucoup évoluées à la faveur du contexte inédit des dernières années. Les circonstances actuelles sont de nature à renforcer ces aspirations et cette envie de privilégier son foyer ainsi que le temps passé avec les siens.

Dans ce cadre, la piscine fait partie intégrante aujourd’hui du paysage du bonheur en famille et des instants privilégiés avec ses proches. Cette joie, ce plaisir presque coupable qui caractérisait la piscine, se trouve aujourd’hui comme décomplexé par les leçons apprises au cours des dernières annéesCe plaisir en ressort même comme décuplé, un projet piscine trouvant aujourd’hui comme justes fondements les raisons combinées de l’agréable et de l’utile, du luxe et de la nécessité.

Exemple de projet piscine dans la résidence principale et concrétisé en réponse au renforcement de cette aspiration des Français à parfaire l'équipement de leur maison.

Télécharger le PDF de l’Observatoire Piscinelle 2022

 

Configurez votre Piscinelle 

Dernière mise à jour le 24/03/2022

Retour au sommaire de la rubrique "Le magazine Piscinelle"

Partager cette page :
Catalogue gratuit Prendre rendez-vous Tarifs en ligne

En ce moment

Votre Piscinelle en 2023
FR