Fabricant de piscines éco-design... ...depuis 40 ans !

Mon projet piscine en 10 questions

HOME Magazine, 14/03/2015

Consulter le PDF Consulter le PDF

MON PROJET PISCINE EN 10 QUESTIONS

 

Les beaux jours approchant, l’envie de créer un petit coin de paradis, aquatique, pointe irrémédiablement le bout de son nez chez les heureux propriétaires d’une maison disposant d’un jardin, plus ou moins grand. Mais attention à ne pas se précipiter, quelques questions essentielles sont à se poser avant de se lancer dans un tel projet afin d’évietr de complexes difficultés. Suivez le guide !

Selon l’enquête « Les mots de la piscine » menée l’année dernière par l’Institut Médiascopie auprès des consommateurs pour la Fédération des professionnels de la piscine (FPP), la piscine est considérée comme « un rêve qui devient réalité » par les Français, qui accordent à cette affirmation une note de 7,1/10. Une étude où les termes « convivialité », « ludisme », « bonheur », et « bien-être » ressortent également de façon significative pour qualifier les vertus attendues et les qualités envisagées d’un bassin privé. Selon cette enquête, 1,7 millions de familles françaises se seraient déjà laisser tenter ! Pour tous ceux qui auraient encore du mal à sauter le pas, notre expert de chez Piscine C. répond à quelques questions primordiales à se poser avant de se lancer, complétées de quelques conseils et astuces bienvenus pour correctement penser et préparer un si beau et si plaisant projet.

 

QUEL EST LE MEILLEUR MOMENT POUR INSTALLER UNE PISCINE ?

 

C’est pendant la période d’hiver qu’il faut réfléchir et préparer son projet de création, ou de rénovation, de piscine. D’une part parce que les professionnels sont plus disponibles pour étudier les projets à ce moment-là, d’autre part parce que si l’on se lance dans ce genre de travaux à cette période, il est possible que les conditions météorologiques inhérents à la saison fassent prendre retard sur l’avancement du projet.

QUELLES SONT LES FORMALITES ET LES DEMARCHEZ ADMINISTRATIVES ?

Selon les dimensions de la piscine, le Code de l’urbanisme et le Plan d’occupation des sols de la commune ; un permis de construire peut être nécessaire. L’autorisation d’implanter une piscine est subordonnée au dépôt en mairie d’une demande de permis de construire pour une maison individuelle et/ou ses annexes (Cerfa n°13406*01) dans le cas où la surface d’eau est supérieure à 100m², ainsi que pour une piscine couverte à 180 cm. Une déclaration de travaux doit également être déposée dans la plupart des cas. La mairie donnera ^plus d’informations à ce sujet et il est de toute faoçn préférable de la consulter avant de se lancer dans un tel projet.

 

QUEL REVÊTEMENT PRIVILEGIER

 

Pour les piscines industrialisées, le liner en PVC reste les systèmes d’étanchéité le plus répandu. Un choix de teintes est proposé pour donner une couleur d’eau souhaitée par les clients : blanc pour une eau cristalline, vert pour un côté lagon, des couleurs plus discrètes pour une apparence sobre, des teintes foncées pour un effet naturel et tendance. Il s’agit du revêtement le plus sûr car, avec lui, pas de risques de microfissures. C’est une enveloppe souple taillée sur mesure aux dimensions exactes de la piscine. Sa conception, sa fabrication et sa mise en œuvre sont encadrées par des normes AFNOR très strictes. Ses qualités technologiques lui confèrent une grande résistance et une pérennité largement démontrées.

 

COMMENT BIEN CHOISIR LES DIMENSIONS DE SA PISCINE ?

 

C’est avant toute chose une question d’usage. Petite ou grande, la piscine doit surtout répondre aux besoins et aux envies du client, ainsi qu’à l’environnement dans lequel elle va être placée. Qu’il s’agisse d’installer une plage ou un abord de piscine, l’essentiel est de laisser un accès suffisant autour du bassin pour mêler confort et sécurité.

En kit Cette piscine, installée par son propriétaire, a obtenu le Trophée d’Or 2012 de la piscine montée par un particulier, décerné par la Fédération des Professionnels de la Piscine. Mettant à la disposition de ses clients de nombreuses solutions d’aide telles qu’une notice détaillée et complète, une assistance téléphonique ou encore une Ecole Piscinelle – qui enseigne en une journée toutes les étapes de montage de son bassin -, la marque permet à de nombreux particuliers de réaliser eux-mêmes leur propre piscine. Ici, la piscine est semi-enterrée afin de gérer un terrain accidenté. Piscinelle Bo6, à partir de 11 502. Piscinelle.

 

QUEL EST LE MEILLEUR ENDROIT POUR INSTALLER SA PISCINE ?

 

De nombreux critères sont à prendre en compte pour répondre correctement à cette question. Il y a la nature du terrain, l’exposition, l’ensoleillement, la distance entre la maison et la piscine, mais aussi la sécurité.

 

COMMENT DETERMINER LA MEILLEURE SITUATION POUR MA PISCINE ?

 

Pour l’ensoleillement, étudiez attentivement le trajet du soleil tout au long de la journée et visualisez les zones d’ombre, sans oublier la croissance des arbres et des végétaux que vous envisagez de planter autour du bassin. L’emplacement de la piscine doit être défini en fonction de l’éloignement des arbres et des arbustes, notamment ceux à feuilles caduques et des espèces dont les fleurs tombent. Ce paramètre peut être à l’origine d’une réorganisation de certains éléments du jardin, ce qu’il faut évidemment prendre en compte en amont.

 

QUELLES SONT LES VERIFICATIONS A EFFECTUER AVANT DE SE LANCER ?

 

Il est important de vérifier l’accessibilité (espace restreint ou pentu), de faire le point sur la nécessité de faire ou pas des aménagements spécifiques afin de les déterminer au préalable, et de mener une étude et un contrôle du sous-sol (nappe phréatique, roches, réseaux divers).

Objectif détente Design et tout confort, cette petite piscine ne nécessite pas d’autorisation administrative particulière, la superficie de son bassin étant inférieure à 10 m². Piscinelle Cr4 (ici 4m x 2,5 m), à partir de 7 420€.

 

QUELS SONT LES ACCESSOIRES QU’IL EST POSSIBLE D’AJOUTER A UNE PISCINE ?

 

Il est possible d’ajouter de nombreux accessoires à une piscine afin d’optimiser son confort d’usage ; il y a les couvertures, les chauffages, ou encore les systèmes de désinfection automatiques tels les électrolyseurs de sel.

 

COTE SECURITE, QUELS SONT LES DIFFERENTS DISPOSITIFIS POSSIBLES A METTRE EN PLACE ?

 

On peut prévoir lors de la construction de la piscine l’installation d’un volet automatique intégré. C. P. propose d’ailleurs un système breveté et une exclusivité avec le modèle V. Il constitue une solution esthétique et discrète pour une intégration parfaite, un équilibre idéal entre sécurité et fonctionnalité. Il s’installe sous une plage réalisée en encorbellement lors de la construction de la piscine, ce qui permet de supprimer la poutre et le caillebotis habituels, souvent inesthétiques. Outre l’aspect, l’entretien de la piscine est amélioré, puisque les impuretés ne restent pas bloquées dans un espace confiné et difficile d’accès. Il existe également d’autres possibilités telles que les alarmes, les couvertures à barres, les couvertures à filet ou encore les abris de piscine.

 

TRAITETEMENT AU SEL OU AU CHLORE ?

 

Les avantages de l’électrolyse au sel sont vraiment nombreux c’est économique car, grâce à ce système, il n’y a plus besoin de produits d’entretien, de chlore ou d’autres substances chimiques. Il y a également un vrai confort d’utilisation, car le désinfectant se fabrique automatiquement sans intervention de la part de l’utilisateur. Il nécessite d’autre part peu de contrôle et l’eau est cristalline, sans odeur désagréable. Autre avantage, et pas de moindres, il est écologique puisqu’il n’engendre pas de rejet de produits chimiques dans la nature.

 

L'AVIS DE L'ARCHITECTE PAYSAGISTE... 4 QUESTIONS À ÉRIC LEQUERTIER

 

Quels sont vos conseils pour intégrer au mieux une piscine à son jardin ? L'ambiance autour d'une piscine doit être un paradis de fraicheur et un régal pour les yeux Les critères essentiels à rechercher sont que l'on soit protège des regards et du vent mais que l'on puisse avoir aussi un peu de fraîcheur, le plaisir du soleil et la recréation de belles vues. Une piscine représente une importante utilisation d'espace, surtout si l'adaptation au relief conduit à construire des ouvrages annexes qui ajoutent des surfaces minérales, des murs de soutènement, des terrasses, etc. L'insertion dans le site choisi requiert alors une étude d'impact et une composition paysagère adaptée à chaque situation. Cette intégration comporte deux phases. La première est une phase d'analyse des caractéristiques de l'environnement qui débouche sur une implantation donnée La seconde consiste à appuyer, et à confirmer, cette implantation par un projet paysager. Mais l'intégration au site ne veut pas forcément dire camouflage on peut composer un jardin sans faire de mimétisme avec le site naturel. Une piscine trouve toujours sa place dans une composition paysagère. Le jardin lui prodiguera une zone ou l'intimité et la discrétion seront appréciées. Quels sont les matériaux à privilégier aux abords d'une piscine ? Pour les matériaux, le choix est réalisé en fonction des critères de confort et de sécurité, mais la pierre naturelle, les dalles en béton coloré, le béton imprimé, ou encore le bois massif ou composite, tout est possible Pour ma part, je privilégie les matériaux dégageant une énergie vibratoire, des matériaux naturels tels que la pierre naturelle qui doit être en harmonie avec l'architecture de la maison. II est conseillé de choisir un type de pierre qui renvoie la lumière et qui, de ce fait, absorbe moins la chaleur. A éviter les pierres de couleur blanche, qui accentuent la réverbération du soleil. J'utilise aussi le bois massif, avec des essences locales comme les châtaignes ou du bois exotique ou du pin. L'intérêt est qu’il s'agit d'un matériau facile à intégrer ayant un aspect chaleureux et naturel. Autres avantages, sa simplicité d'installation et sa grande liberté de création. Ses inconvénients sont le fait qu'il peut être glissant et certaines essences peuvent présenter des éclis. On peut aussi associer le bois et la pierre en fonction des parties plus ou moins fréquentées Par ailleurs, rien n'empêche de mélanger les genres en j associant des surfaces ou chaînettes de galets, un amalgame plutôt tendance.

 

Et pour les végétaux ?

 

Avant de se pencher sur les espèces utilisables, différentes suivant les zones climatiques, il faut d'abord définir la composition végétale et réfléchir aux effets recherches. II convient, en premier lieu, d'apprécier les nuisances de la végétation sur la propreté et l'entretien du bassin. On évitera d'implanter de grands végétaux à feuillage caduc, des fruitiers, des résineux à aiguilles comme les pins, épicéas, cèdres, etc. à proximité immédiate du plan d'eau. Dans le cas de sujets existants, ou nécessaires à la composition, on essaiera de les maintenir à une distance du bassin au moins égale à leur hauteur, tout en étant attentif à la direction des vents dominants La composition consiste à associer les trois éléments clé base de la palette du paysagiste l'arbre qui est l'élément vertical, le massif constitué par les arbustes, les arbrisseaux et le taillis, et enfin le tapis caractérisé par les plantes basses ou rampantes et le gazon. Pour être harmonieuse, la composition doit rester simple et présenter un équilibre de ces trois éléments. L’effet est créé par la forme du plant (fastigiée, ronde), par le feuillage, sa couleur, sa taille et sa forme, par la floraison, par les tiges ou les troncs Le plan d'eau est un élément-clé dans cette composition, car sa surface réfléchissante permet la recherche d'effets remarquables, dramatiques et exotiques. Tout comme dans l'architecture ou la décoration, le vrai luxe est la simplicité. Trop d'effets provoquent la confusion, restons simples ! Pour les arbres et les gros arbustes, éléments majeurs, il est bon de ne pas dépasser une ou deux espèces Pour les fleurs, on choisira des espèces ou des variétés dont la floraison correspond aux époques d'utilisation de la piscine.

 

Comment allier esthétique et sécurité ?

 

 La loi engage les propriétaires d'une piscine privée (enterrée ou semi-enterrée) à mettre en place certains dispositifs de sécurité autour du bassin. Ces équipements permettent de prévenir et d'éviter la noyade des enfants, en particulier ceux de moins 5 ans. II y a l'alarme de piscine, immergée ou périphérique, qui sonne si votre enfant chute dans la piscine ou s'il s'en approche Cette solution ne nuit pas à l'esthétique, mais ce n’est pas la solution la plus efficace. Il y a aussi la couverture de sécurité qui se déroule sur l'eau. Elle doit être assez solide pour retenir un enfant. Plusieurs types de volets ou de bâches de protection existent. En version immergée, elle permet de répondre en « haut de bassin » ou en « fond de bassin » à l'esthétique et à l'encombrement extérieur, solution idéale pour la rénovation. En fond de bassin, aucune trace de la couverture n'apparaît autour de la piscine. II existe également la solution barrière ou clôture qui permet de fermer totalement I’ accès au bassin. Un soin particulier dans le choix du modèle et une intégration avec des végétaux permettent d'allier efficacité, esthétique et sécurité. Et enfin, l’abri de piscine rend également votre bassin inaccessible : elle devient presque une piscine intérieure. L'abri de piscine a d'autres fonctions de confort et de protection.

 

 

< Page précédente Page suivante >

Revue de presse

Partager cette page :
Mon conseiller Tarifs Rendez-vous en ligne